Norvège – A vélo en terre viking 13 jours

0
Voyage LIBERTE
Voyage LIBERTE
Nom et prénom*
Adresse email*
Votre demande*
* Je reconnais avoir pris connaissance des conditions générales de vente
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step
Ajouter à votre liste

Vous devez avoir un compte pour créer une liste de souhaits

359
13 jours
Période : de mai à septembre
Tromsø
Bodø
Niveau : Vélo 2
Groupe : à partir de 2 participants
Résumé du voyage

Ce périple à vélo en territoire viking vous emmène à la découverte des plus belles îles de Norvège. Au départ de la ville animée de Tromsø, le “Paris du Nord”, vous traversez la presqu’île de Kvaløya pour rejoindre Senja, la deuxième plus grande île du pays. Ici, les montagnes transpercent l’océan, laissant apparaître de nombreux fjords le long desquels vous roulez chaque jour. Suit une courte traversée en ferry pour Andenes, sur l’archipel des Vesteralen, pour une inoubliable sortie en mer à la rencontre des cétacés. Ensuite, c’est en Express côtier que vous gagnez les îles Lofoten, dont les fameux rørbus, cabanes de pêcheurs colorées, contrastent avec les falaises de granit et le bleu de l’océan. Les Lofoten à vélo un voyage inoubliable d’île en île à la rencontre des éléments.

Points forts du voyage :
  • Un concentré des plus belles îles de Norvège : Senja, Vesteralen et Lofoten à vélo
  • Le charme des villages de pêcheurs et les paysages à couper le souffle.
  • La sortie d’observation des balaines et la croisière en Express Côtier incluses dans le prix du voyage.
Itinéraire détaillé

Jour 1 : France - Tromsø

Arrivée à Tromsø et installation à l’hôtel pour une fin de journée libre à la découverte de la ville. Située à 350 kilomètres au nord du cercle polaire arctique, Tromsø est reconnue comme la capitale de la Norvège du Nord. Point de départ des expéditions vers le pôle Nord dans les années 1900, elle est également surnommée la porte d’entrée de l’Arctique. Du 20 mai au 20 juillet, on y observe un phénomène inédit : le jour polaire, ou soleil de minuit. En effet, pendant cette période de l’année, le soleil ne se couche pas, ce qui permet de profiter des activités de la ville 24 h sur 24 ! Réputée pour sa vie nocturne, Tromsø propose également de nombreuses attractions culturelles : musées, aquarium, jardin botanique le plus septentrional du monde, etc.
Nous vous donnons rendez-vous à l’hôtel pour une fin de journée libre à la découverte de la ville. Nuit en hôtel à Tromsø.
• Hébergement : hôtel.
• Repas libres.

Jour 2 :Tromsø - île de Kvaløya - Sommaroy (île d'Hillesøya)

Après avoir récupéré votre vélo au centre-ville de Tromsø (option location de vélo), cap à l’ouest sur l’île de Kvaløya. Cinquième île de Norvège par sa taille, Kvaløya est une île très montagneuse, avec 5 sommets dépassant les 700 m d’altitude, et 3 culminant au-delà des 1000 m. Vous quittez Tromsø et l’île de Tromsøya par le pont de Sandessund, et empruntez la route qui traverse l’intérieur de l’île, tout d’abord entre les plus hauts sommets avoisinants les 1000 m d’altitude, puis le long des fjords de l’intérieur de l’île : Nordfjorden et Kattfjorden. La traversée d’un petit tunnel (600 m) nécessite le port d’équipements de sécurité (gilet réfléchissant, éclairage). Vous atteignez ensuite l’île de Sommarøy après avoir franchi un pont de toute beauté, et enfin l’île d’Hillesøya où se trouve votre hébergement !

Une autre option, plus longue (environ 75 km), est de longer la côte sud de Kvaløya le long du Staumsforden. De l’autre côté du fjord, jolies vues sur la presqu’îîle de Malangen et sur l’île de Senja, avant de rejoindre l’île de Sommarøy, puis celle d’Hillesøya où se trouve votre hébergement, dans un cadre idyllique…
• Distance : 58 à 75 km
• Dénivelée positive : 250 à 300 mm
• Hébergement : appartement.
• Repas inclus : matin.
• Repas libres : midi, soir.

Jour 3 : Sommaroy - Mefjord : île de Senja

Départ à vélo de l’hébergement en direction de Brensholmen, à l’extrémité ouest de Kvaløya, pour y prendre le ferry menant sur l’île de Senja.
Traversée en ferry pour Botnhamn (45 min), sur l’île de Senja. Deuxième île de Norvège par sa superficie, Senja est une île extrêmement spectaculaire, entrecoupée de nombreux fjords bordés de sommets aux à-pics vertigineux. Vous empruntez aujourd’hui la première partie de la route nationale touristique de Senja, longue de 102 kilomètres au total (elle fait partie des 18 routes touristiques de Norvège, réputées les plus belles du pays). Vous roulez le long du fjord de Stønesbotnen puis coupez dans les terres le long du lac de Mefjord pour redescendre le long du fjord du même nom et gagner votre hébergement. Nombreux petits tunnels (le plus long mesure 920 m de long, éclairage nécessaire). 
Sur la partie d’itinéraire entre Botnhamn et Mefjord, possibilité de rajouter un ou deux allers-retours (20 km et/ou 12 km) pour s’engouffrer sur les rives est et/ou ouest de l’Øyfjorden.
• Distance : 48 à 68 km
• Dénivelée positive : 200 m
• Hébergement : appartement.
• Repas inclus : matin.
• Repas libres : midi, soir.
• Transfert : 45 min.

Jour 4 : Mefjord - Hamn I Senja : côte ouest de Senja

Longue journée consacrée à la découverte de la partie nord-ouest de l’île de Senja, aux sommets les plus élevés et aux fjords les plus étroits. Vous êtes encore sur la route touristique de Senja, et les paysages sont à couper le souffle. De nombreux villages de pêcheurs, édifices et points de vue spectaculaires jalonnent le parcours jusqu’à votre hébergement paradisiaque de Hamn I Senja, face à l’océan. Trois tunnels, aujourd’hui (2,2 km, 1,5 km et 1,2 km, éclairage nécessaire).
• Distance : 45 km
• Dénivelée positive : 150 m
• Hébergement : appartement.
• Repas inclus : matin. Repas libres : midi, soir.

Jour 5 : Hamn I Senja - Andenes (île d’Andøya, archipel des Vesterålen)

Suite et fin de la route touristique de Senja (un tunnel de 850 m, prévoir l’éclairage). Puis nouvelle traversée en ferry pour rallier l’archipel des Vesterålen. Vous accostez à Andenes, sur l’île d’Andøya. Vous rejoignez votre hébergement situé à deux pas du port, puis vous vous préparez pour une sortie en mer consacrée à l’observation des cétacés (incluse dans le prix du voyage). Andenes est située à proximité de la grande faille océanique dans laquelle évoluent cachalots, globicéphales, orques et autres baleines à bosse. L’observation d’au moins une de ces espèces est quasiment garantie. La sortie en mer est combinée à une visite du musée de la Baleine en compagnie des guides biologistes qui vous accompagneront durant la sortie. Durée de la sortie : environ 3 heures, variable selon les espèces rencontrées. Nuit à Andenes.  
• Distance : 12 km
• Dénivelée positive : 50 m.
• 1 h 40 de navigation.
• Hébergement : rorbu.
• Repas inclus : matin.
• Repas libres : midi, soir.

Jour 6 : Andenes - Bø : Andøya (îles Vesterålen)

La route côtière reliant Andenes à Bø compte elle aussi parmi les 18 plus beaux itinéraires routiers de Norvège. L’occasion d’admirer certaines des plus belles plages du pays. Avec un peu de chance, vous aurez peut-être l’occasion d’observer des phoques, des baleines ou encore des aigles de mer, les fameux pygargues à queue blanche. Passage au point de vue de Kleivodden, au joli village de pêcheurs de Bleik et à Bukkekjerka, ancienne place de sacrifice des Sami (les Lapons). Nuit à Bø.
• Distance : 48 km
• Dénivelée positive : 100 m
• Hébergement : hytte.
• Repas inclus : matin.
• Repas libres : midi, soir.

Jour 7 : Bø - Risøyhamn - Express Côtier pour Stokmarknes (archipel des Vesterålen - Melbu

Ce matin, vous terminez la route nationale touristique d’Andøya. Puis vous partez pour une superbe croisière à destination de Stokmarknes, sur l’île d’Hadseløya, la plus petite et la plus au sud des îles de l’archipel des Vesteralen. Cette croisière de 4 h 15 se déroule sur l’étroit bras de mer qui sépare les îles Vesteralen du continent. Sans doute l’un des plus beaux tronçons de cet itinéraire mythique qui, depuis plus d’un siècle, relie 34 ports de Norvège, 365 jours par an, de Bergen, au sud, à Kirkenes, au nord, à deux pas de la frontière russe. Arrivée à Stokmarknes et continuation à vélo jusqu’à Melbu (deux itinéraires au choix : 16 km ou 26 km). Installation à Melbu.
• Distance : 30 km à 40 km
• Dénivelée positive : 50 m
• Hébergement : hôtel.
• Repas inclus : matin.
• Repas libres : midi, soir.

Jour 8 : Melbu - Fiskebøl (Austvagøya : archipel des îles Lofoten) - Sandsletta

L’embarcadère du ferry se trouve à deux pas de votre hôtel. Une traversée de 40 minutes, et vous voici sur les Lofoten, le célèbre archipel de pêcheurs qui borde le cercle polaire arctique, le plus spectaculaire de tous ! Ici les cimes aux parois verticales émergent des flots, laissant quelques espaces habitables où sont implantés les villages de pêcheurs aux cabanes multicolores. Arrivée à Fiskebol à 10 h 30 et départ à vélo pour Sandsletta en empruntant la petite route qui contourne l’île d’Austvagøya par le nord ouest. Austvagøya est la plus grande des principales îles des Lofoten. Vous roulez de village en village avec la mer à main droite, et longez ou traversez même de jolis fjords, sous le regard imposant des géants de granit qui vous entourent…

• Distance : 33 km à 63 km
• Dénivelée positive : 100 m à 200 m
• Hébergement : rorbu.
• Repas inclus : matin.
• Repas libres : midi, soir.
• Transfert : 40 min.

Jour 9 : Sandsletta - Henningsvær : île d'Austvagøya (Lofoten)

Au départ de Sandsletta, vous traversez l’île d’Austavagøya d’ouest en est, jusqu’à rejoindre les rives de l’Austnesfjorden. Après 10 km, un petit détour jusqu’à la petite chapelle de Sildpollnes sur la presqu’île du même nom s’impose, pour admirer la vue du bout du fjord (2 km aller-retour). A cet endroit, vous rejoignez la E10, la route principale qui traverse tout l’archipel des Lofoten du nord au sud, également déclarée route touristique nationale. Passage par Svolvær, la plus grande ville et capitale des Lofoten avec à peine 5000 habitants ! Continuation vers le charmant village de Kabelvag et sa célèbre église surnommée « la cathédrale des Lofoten ». Enfin, arrivée à Henningvær, village aux airs de bout du monde, situé au bout d’un petit chapelet d’îles reliées aux îles principales par de petits ponts en enfilade. Installation à Henningsvær pour la nuit (ou dans les environs selon les disponibilités. Henningsvær est l’un des villages les plus touristiques des Lofoten et les disponibilités dans les hébergements y sont faibles en haute saison).

• Distance env. 50 km ; dénivelée positive env. 200 m.

Jour 10 : Henningsvær - Mortsund : île de Vestvagøy (Lofoten)

Vous continuez votre périple en direction du sud et du bout du bout des Lofoten. Vous rejoignez la E10 après avoir quitté Henningsvær. Quelques kilomètres plus loin, un premier pont vous permet d’atteindre l’île de Gymsøya dont il est possible de faire le tour (boucle de 16 km supplémentaires). Vous évoluez toujours entre fjords et montagnes et le spectacle est au rendez-vous ! Un second pont vous fait franchir un nouveau bras de mer et vous voilà sur Vestvagøya, la seconde plus grande île des Lofoten. Vous quittez immédiatement la route principale pour longer la côte est de Vestvagøy sur une route secondaire moins fréquentée. La route serpente le long de la côte déchiquetée puis vous prenez une autre petite route jusqu’au bout de la péninsule. Nuit à Mortsund.

Distance env. 68 km ; dénivelée positive env. 300 m.

Jour 11 : Mortsund - Nusfjord - village Unesco (île de Flakstadøya)

L’avant dernière étape de votre périple vous conduit au petit village de pêcheurs de Nusfjord sur l’île de Flakstadøya. Caché au fond d’une vallée encaissée, ce petit port de pêche aux maisons multicolores rouges et jaunes est classé au patrimoine mondial par l’Unesco. Pas étonnant que la route touristique nationale des Lofoten emprunte son chemin ! Installation dans des rørbus traditionnel pour la nuit.

Distance env. 41 km ; dénivelée positive env. 250 m.

Jour 12 : Fredvang - Reine - Moskenes (aller retour optionnel pour À) - ferry pour Bodø

Pour cette dernière journée à vélo de votre aventure en territoire viking, vous rejoignez la partie la plus méridionale des Lofoten que l’on puisse atteindre par la route. Les îles les plus au sud, Røst et Værøy, ne sont accessibles que par la mer. Vous pénétrez sur Vestvagøya, certainement la plus spectaculaire des îles de l’archipel. Ici les routes sont de plus en plus sinueuses, et les sommets qui côtoient l’océan sont de plus en plus effilés. Seuls les cimes émergent encore de l’eau, laissant place à de nombreux fjords. Le passage au village de Reine, élu plus beau village de Norvège par les Norvégiens eux-mêmes, reste un moment fort de ce voyage. Selon le temps dont vous disposez, nous vous conseillons de faire un aller-retour au village de A, dernier village situé tout au bout de la route nationale touristique (10 km aller et retour). Il est maintenant temps de rentrer sur le continent en prenant le ferry à Moskenes pour atteindre Bodø dans la soirée. Arrivée à Bodø et installation à votre hébergement pour la nuit (restitution du vélo).

Distance env. 28 km ; dénivelée positive env. 200 m (+10 km aller et retour pour le village de A) + 3 h 30 de ferry.

Jour 13 : Bodø - France

Fin du séjour après le petit déjeuner. Transfert à l’aéroport en taxi ou bus de ligne (non inclus) et vol retour pour la France.

Budget
  • Tarifs 2020 : à venir

Le prix comprend :

  • La réservation dans les hébergements tel que décrits.
  • Les petits déjeuners à l’hôtel ou au restaurant.
  • Le transport des bagages d’un hébergement à l’autre.
  • La sortie d’observation des baleines à Andenes (J 5).
  • La traversée en Express Côtier de Risøyhamn à Stokmarknes (J 7).
  • Selon la formule choisie : la location de VTC ou de vélo électrique ; sinon, vous utilisez votre propre vélo.
  • Le roadbook (ainsi qu’une carte et les bons de réservation pour un groupe de 2 à 4 personnes).
  • La mise à disposition de l’ensemble des traces gpx, sur demande.

Le prix ne comprend pas :

  • L’acheminement jusqu’au lieu de rendez-vous et depuis le lieu de séparation.
  • L’assurance annulation/interruption de séjour/perte de bagages et l’assistance.
  • Les déplacements supplémentaires liés à une modification du programme pour raisons météorologiques.
  • Tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique “Le prix comprend”.
  • Toutes les dépenses personnelles.

Dépenses à prévoir

  • Les transferts aéroport - hôtel pour Tromsø et Bodø.
  • Les déjeuners et les dîners.
  • Les traversées en ferry de Brensholmen à Botnham (J 3, environ 10 €), de Gryllefjord à Andenes (J 5, environ 15 €), de Melbu à Fiskebøl (J 8, environ 10 €).
  • Les entrées dans les monuments, musées...
  • Les boissons.
  • Les pourboires.
Organisation sur place

Accès

A votre arrivée

Rendez-vous le J 1 à l’hôtel à Tromsø dont vous trouverez les coordonnées précises dans vos documents de voyage.


Si vous le souhaitez, nous pouvons vous organiser une navette à votre arrivée à l’aéroport le J 1 ou pour aller prendre votre vol retour le J 9.
Tarif : 40 € par trajet pour 2 à 3 personnes (à répartir entre les participants).



Hébergement

— A Tromsø : en hôtel 3 étoiles, base chambre double
— Sur l’île de Senja : en appartement confortable.
— Sur les îles d’Hillesøya, Vesteralen, Lofoten : nuits en rørbu, shøhus et hytter.

Les différents types d’habitat collectif
— Le rørbu (littéralement “maison de rameurs”) : hébergement traditionnel chaleureux et convivial ! Petits cabanons rouges plantés sur pilotis dans la mer, ils servaient autrefois d’abri aux pêcheurs. Ils sont aujourd’hui confortablement aménagés pour les touristes, avec cuisine équipée, chambres de deux à six lits le plus souvent avec couettes (duvets interdits, prendre uniquement votre drap-sac), salle de bains avec douche chaude, parfois machine à laver le linge, salle de séjour avec coin-repas, souvent fauteuils et table basse. Chauffage électrique avec parfois un poêle à bois pour l’ambiance.
— Le shøhus (prononcer « cheuhusse ») : habitat collectif pour pêcheurs et ouvriers des usines à poisson. Plus récents que les rørbus, mais tout aussi traditionnels. Deux à six lits par chambre.
— Les hytter : sorte de chalets souvent situés sur de petits terrains de camping calmes.

Repas

— Les petits déjeuners sont pris sur les lieux d’hébergement ou dans des restaurants à proximité.
— Vous gérez vous-même vos repas à midi et le soir. Dans votre roadbook, vous trouverez les informations nécessaires pour vous aider à vous ravitailler (commerces, épiceries, bars, etc.) et les restaurants pour vos repas du soir.
— Si vous ne souhaitez pas aller au restaurant tous les jours, il est possible de cuisiner dans la plupart des hébergements que nous avons choisis (voir dans votre roadbook).
— L’eau du robinet est potable et ne nécessite pas de traitement.
La Norvège est réputée pour la qualité de ses produits, en particulier son poisson. Vous trouverez également beaucoup de laitages, et à peu près les mêmes aliments qu’en France. Le choix de fruits et légumes est moins large. Vous pouvez aussi tester des produits locaux au goût et à la texture inimitables, comme le fromage de Gudbrandsdal !

Le transport des bagages

Votre sac restant avec vous est réduit au minimum : ce que l’on appelle « les affaires de la journée ». Tout ce dont vous n’avez pas besoin pendant la journée est acheminé par un véhicule.

Les vélos

Selon la formule choisie : la location de VTC ou de vélo électrique ; sinon, vous utilisez votre propre vélo.
— Le rapatriement du vélo en fin de séjour est inclus dans nos prestations si vous avez loué le vélo par notre intermédiaire.
— N’oubliez pas de nous communiquer votre taille sur votre bulletin de réservation.
— Les vélos sont livrés avec casque, gants, gilet réfléchissant, kit de réparation en cas de crevaisons, pompe, gourde et cadenas.

Informations pratiques

Climat et saisons

Doux et tempéré en général. Mais, certains jours, un bon équipement de montagne est indispensable. La pluie peut faire partie du programme. Pensez à votre protection et à celle de votre sac à dos.
D’une manière générale, le temps est bien meilleur que ce que l’on imagine. En gros, sur les côtes, le temps est “breton” en un peu plus frais. Et plus on va vers le nord, moins on a chaud.
– De juin à mi-juillet, c’est la magie du jour permanent. En juin, les résidus des neiges de l’hiver confèrent un charme supplémentaire aux paysages.
– De mi-juillet à août, le jour continu, c’est la saison des fruits sauvages.
Le soleil de minuit est visible au nord du cercle arctique autour du solstice d’été, durant quelques nuits dans les Lofoten, et pendant plusieurs semaines dans le nord de la Laponie.
– En septembre, c’est un festival de couleurs, la végétation se pare de tons chatoyants. Quand le ciel est dégagé, vous pouvez admirer un phénomène naturel fascinant, les aurores boréales.

Formalités et documents de voyage

Les formalités administratives
— Pour les ressortissants français, belges, luxembourgeois et suisses  : carte nationale d’identité ou passeport valide, et couvrant la durée du séjour ou carte d’identité nationale valide pour les ressortissants français.
NB : les autorités norvégiennes ne reconnaissent pas la carte nationale d’identité en apparence périmée mais dont la validité est prolongée de cinq ans comme document de voyage. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, vous devez vous munir d’une CNI ou d’un passeport valide.
 
— Pour les ressortissants canadiens, veuillez consulter le site du gouvernement canadien http://voyage.gc.ca/voyager/avertissements

— Pour les autres nationalités, veuillez vous renseigner auprès des autorités consulaires norvégiennes de votre pays.

Les passeports doivent être en parfait état (pas de taches, agrafes, trombones, marques, déchirures…).
Informations concernant les mineurs

Vous voyagez avec des enfants
Les mineurs français sont soumis aux mêmes obligations que les personnes majeures (visa, passeport…) : voir ci-dessus.

— Formalités de sortie du territoire français
Pour sortir du territoire, tous les mineurs résidant habituellement en France (quelle que soit leur nationalité), s’ils ne sont pas accompagnés par un titulaire de l’autorité parentale, devront présenter les trois documents suivants :
• pièce d’identité : carte d’identité ou passeport selon les exigences du pays de destination ;
• autorisation de sortie du territoire signée par l’un des parents titulaire de l’autorité parentale (formulaire Cerfa n° 15646*01 à imprimer depuis le site www.service-public.fr et à compléter) ;
• photocopie du titre d’identité du parent signataire.

Documents de voyage :
— Carte d’identité ou passeport encore valable 6 mois après le retour.
— Contrats d’assurance.
— Carte de groupe sanguin.
— Documents importants numérisés en pièces-jointes dans votre messagerie.

Change et argent personnel

En Norvège, la monnaie est la couronne norvégienne : NOK. 1€ équivaut à plus ou moins 10 NOK. Les cartes de crédit
sont acceptées partout. Il est possible de faire du change à l’aéroport d’Oslo, dans les hall des arrivées. Des distributeurs automatiques de billets sont présents dans les principales villes, ils sont moins fréquents en dehors.

Equipement personnel

Bagages
L’ensemble de vos bagages doit être réparti dans 2 sacs : 1 sac à dos et 1 sac de voyage :
1/ Le sac à dos
C’est le sac que vous utilisez chaque jour en pédalant (à moins que vous n’utilisiez des sacoches de vélo). Le volume de ce sac doit se situer entre 25 et 35 litres.
Il contiendra : votre pique-nique de midi, votre appareil photos, vos vêtements imperméable et de rechange, vos lunettes de soleil, vos papiers…

2/ Le sac de voyage
C’est le sac qui sera transporté d’un hébergement à l’autre en véhicule. Il contiendra les affaires que vous n’utiliserez pas pendant la journée. Vous le retrouvez à la halte le soir (ou parfois le midi).

IMPORTANT : toutes les affaires transportées d’un hébergement à l’autre doivent être dans un seul et même sac, et celui-ci ne doit pas dépasser 20 kgs.

Liste du matériel à ranger dans votre sac de voyage le jour du départ
Pour la tête
– Un chapeau en toile (ou casquette) pour le soleil,
– Un bonnet ou bandeau chaud,
– Un casque de vélo (fortement conseillé)

– 2 sous-vêtements synthétiques (laissant passer la transpiration et séchant rapidement)
– Un sweat-shirt
– Une polaire chaude
– Un coupe vent (vêtement de pluie)

Pour les jambes
– Un (ou deux) cuissard(s) de bonne qualité avec « peau de chamois »
– Un pantalon ou survêtement
– Un short
– Un maillot de bain

Pour les pieds
– Chaussures de type “multiactivités / outdoor” avec semelle adhérente ou chaussures de « jogging ».
– Des chaussettes de sport
– Des sandales (non obligatoires, mais bien agréables pour les pauses…).

Pour votre vélo (si vous avez loué un vélo, inutile de prendre ce matériel)
– Deux chambres à air de rechange + une boîte de rustines + colle à rustines
– Si vous avez des freins à patins : 2 paires de patins de frein de rechange
– Si vous avez des freins à disque : 2 paires de plaquettes de rechange
– Un câble de dérailleur arrière + un câble de frein arrière
– Du lubrifiant pour chaîne et dérailleur (burette / bombe)
– Une pompe
– Un multi-outils

Divers
– Une paire de gants spécial vélo
– Un antivol
– Un sac de couchage
– Une lampe frontale avec piles
– Une trousse de toilette et serviette de bain
– Du papier toilette et un briquet
– Un bidon vélo, une gourde ou un camel back
– Un couteau de poche genre Opinel
– Quelques sachets plastiques pour protéger vos affaires

Pharmacie individuelle

Votre pharmacie individuelle
Celle-ci sera validée avec votre médecin en tenant compte des caractéristiques de votre circuit. Elle contiendra :
— Un antalgique.
— Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).
— Un antibiotique à large spectre.
— Un antispasmodique, un antidiarréique, un antibiotique intestinal, un anti-vomitif.
— Un désinfectant, des pansements (tailles variées) et double peau, des compresses stériles, de la bande adhésive, du Steri-strip, du tulle gras, une bande de contention.
— Un antiseptique.
— Un veinotonique.
— De la crème solaire et de la Biafine.
— Un collyre.
— En complément : pince à épiler, ciseaux, 2/3 épingles de nourrice, un tire-tique, une paire de gants, somnifère léger et/ou bouchons d’oreilles, vos médicaments personnels.