Norvège – Ski et aurores boréales aux îles Lofoten

0
Voyage ACCOMPAGNÉ
A partir de 1 995 €
Voyage ACCOMPAGNÉ
A partir de 1 995 €
Voyage actuellement non disponible

Réserver

Ajouter à votre liste

Vous devez avoir un compte pour créer une liste de souhaits

409

A voir aussi

Norvège PHOTO – Un hiver dans le Varanger

Norvège PHOTO – Senja, perle de l’arctique

Norvège PHOTO – Varanger, la péninsule aux oiseaux

Norvège – randonnée dans les fjords du Sud

8 jours
Période : De mars à avril
Evenes
Evenes
Niveau : Ski de randonnée 3
Groupe : 8 participants
Résumé du voyage

Située juste au-dessus du 68° Nord, Svolvær, la principale ville des îles Lofoten, offre des conditions d’enneigement exceptionnelles tout l’hiver, permettant de skier sur des pentes magnifiques qui surplombent les fjords et les lacs. Depuis notre camp de base situé sur l’île d’Austvågøya, nous partons à l’assaut des nombreux sommets environnants aux vues exceptionnelles sur l’ensemble de l’archipel des Lofoten, entre mer et montagne. A la nuit tombée, nous profitons des aurores boréales pour conclure en beauté ces journées de ski intenses !

Points forts du voyage :
  • Du ski de rando dans les fjords des Lofoten, et les dîners au restaurant.
  • L’emplacement idéal de l’hébergement, sur l’île d’Austvågøya, où l’enneigement est le plus abondant.
  • La magie des aurores boréales (jusqu’à fin mars).
  • La flexibilité grâce au minibus privé conduit par le guide.
Itinéraire détaillé

Jour 1 : Arrivée à Evenes, aux portes des Lofoten

Arrivée à Evenes, aux portes des îles Lofoten. Accueil à l’aéroport par le guide et court transfert à l’hôtel à proximité d’Evenes, sur le “continent”. Présentation par le guide du programme, des matériels et des techniques hivernales d’orientation et de sécurité. Installation en chambre double et repas au restaurant de l’hôtel (ou libre si arrivée après 20 h).
• Hébergement : hôtel.
• Repas inclus : soir.
• Repas libres : matin, midi.

Jour 2 à 6 : Ski de rando au cœur des îles Lofoten

Magnifique transfert routier (2 h) à travers les Lofoten du nord pour rejoindre notre camp de base sur l’île d’Austvågøya, la plus grande de l’archipel, près de Svolvær. Installation pour cinq nuits dans de confortables chalets (base chambre double, dîners et petits déjeuners servis au restaurant de l’hébergement).
Pendant six jours, nous skions sur les sommets environnants, culminant de 600 à 1 000 mètres d’altitude. Les Lofoten font partie de la chaîne montagneuse des Alpes scandinaves et constituent un vrai coin de paradis pour les adeptes de ski de randonnée. Chaque îlot, chaque vallée ou pic regorge de possibilités de descente : larges pentes, petits couloirs, forêts aboutissant à la plage… Du bon ski entre océan et montagne ! Et chaque soir, si les conditions météo le permettent, la possibilité d’observer le ballet céleste des aurores boréales, un spectacle magique…
NB : dans un programme de ce type, il est délicat de décrire au jour le jour, et dans l’ordre, les randonnées que nous allons faire. De nombreux impondérables peuvent amener à modifier un programme, en particulier la météo et l’enneigement. A titre indicatif, voici un choix de courses classiques que l’on réalise en général. Les altitudes atteintes peuvent sembler modestes, mais les dénivelées le sont moins. Chaque jour, on chausse les skis au bord de la mer.

Spisstind (662 m)
Joli sommet pyramidal où l’on peut voir Olderfjorden au nord et la mer au sud, et qui offre trois voies de descente possibles selon les envies et les conditions.

Blåtinden (621 m)
Le “gros sommet rocheux qui domine Svolvær”. Sa face sud est inenvisageable à skis, mais ses versants ouest et nord proposent de superbes combes.

Varden (700 m)
C’est le sommet phare de la région, accessible par une jolie selle neigeuse. Tant sa face est que son versant ouest présentent de superbes pentes pour le ski de randonnée.

Sydasfjellet (736 m)
Le sommet sur lequel on skie face au large. Descente régulière sur une large croupe avec l’Océan devant soi.

Rundfjellet (803 m)
Un sommet isolé offrant une vue à 360 degrés et skiable sur tous ses versants. Il n’y a plus qu’à choisir l’itinéraire en fonction des conditions de neige et des envies !

Trollsadelen (996 m)
Un sommet beaucoup plus alpin, avec un très bel itinéraire sur son versant sud.

Brettind  (762 m)
Après la forêt de bouleaux, il offre une belle pente en face est. Possibilité d’arrêter la descente à mi-course pour remettre les peaux et rejoindre le très classique sommet de Torksmannen (744 m).

• 5 à 6 h par jour de ski de rando.
• Hébergement : chalet.
• Repas inclus : matin, midi, soir.
• Transfert : 2 h .

Jour 7 : Dernière randonnée et retour à proximité d’Evenes

Dernière session de ski, avant de prendre le véhicule pour regagner l’hôtel près d’Evenes. Repas au restaurant, en se remémorant les aventures de la semaine !
• 4 h de ski de rando.
• Hébergement : hôtel.
• Repas inclus : matin, midi, soir.
• Transfert : 2 h.

Jour 8 : Retour à Evenes - fin de nos prestations

Transfert à l’aéroport et fin de nos prestations.
• Repas inclus : matin.
• Repas libres : midi, soir.

NB : l’itinéraire et les temps d’activité sont donnés à titre indicatif et peuvent être modifiés en fonction des conditions météorologiques et nivologiques. L’expérience de notre guide le conduira à choisir la meilleure option pour assurer la sécurité du groupe.

Budget

Le prix comprend :

  • Le séjour en pension complète du J 1 au soir (selon heure d’arrivée) au J 8 au matin, tel que décrit (petits déjeuners et dîners servis dans les restaurants des hébergements)
  • Les transferts terrestres et maritimes nécessaires au déroulement normal du voyage.
  • L’encadrement par un guide de haute montagne.
  • Une trousse de secours.

Le prix ne comprend pas :

  • Le transport aérien.
  • L’assurance annulation/interruption de séjour/perte de bagages et l’assistance.
  • Tout ce qui n’est pas indiqué dans la rubrique “Le prix comprend”.

Dépenses à prévoir

  • Les visites et transferts non prévus au programme.
  • Les boissons.
  • Les pourboires.
Carte

Organisation sur place

Encadrement

Un guide de haute montagne français.

Transports

En minibus neuf places conduit par le guide.

Hébergement

— A Bogen ou Tjeldsund, près de l’aéroport d’Evenes (15 km env.), les J 1 et J 7 : en hôtel base chambre double.
— A Sandsletta, sur l’île d’Austvågøya, du J 2 au J 6 : en chalets confortables (hytta) de 2 à 4 personnes (chambre double/twin et/ou mezzanine de 2 personnes, une salle de bains pour 2 à 4 personnes). Chalets en bois situés  à proximité de l’Océan, face aux plus hauts sommets des îles Lofoten.

Repas

Repas du matin copieux, pique-nique léger à midi, “sérieux” repas le soir.
— Les petits déjeuners sont servis au restaurant de l’hébergement : pain, confiture, céréales, fruits, yaourt…
— Les pique-niques sont préparés par le guide, avec votre aide : salades, sandwichs…
— Les dîners sont servis au restaurant de l’hébergement.
— Pour les vivres de course, la Norvège étant un pays onéreux, le guide aura avec lui quelques barres, des graines et des fruits secs. Nous vous conseillons cependant, afin d’être sûr de vous ravitailler selon vos souhaits pendant l’effort, de prendre avec vous les vivres de course que vous appréciez le plus.

Boissons

L’eau du robinet est potable et ne nécessite pas de traitement.
La vente d’alcool est très réglementée en Norvège, à part la bière (4,6° maximum), que l’on trouve dans les magasins d’alimentation. Les autres boissons alcoolisées sont vendues en ville dans des magasins spécialisés appelés Vinmonopolet, que nous ne trouverons pas dans la toundra. Nous aurons rarement l’occasion de nous en procurer, sauf la bière, qui par ailleurs est très chère.

Le transport des bagages

Vous ne porterez que vos affaires de la journée et le pique-nique de midi pour la rando à ski du jour.

Equipement

Préparation physique niveau 3
Pour profiter pleinement de votre voyage, n’oubliez pas d’entretenir votre forme une fois par semaine en marchant (15 km environ) si possible sur un parcours avec dénivelée (250 m/h) ou en pratiquant une activité sportive (1 h à 1 h 30).

Votre pharmacie individuelle
Celle-ci sera validée avec votre médecin en tenant compte des caractéristiques de votre circuit. Elle contiendra :

— Un antalgique.

— Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).

— Un antibiotique à large spectre.

— Un antispasmodique, un antidiarréique, un antibiotique intestinal, un antivomitif. 

— Un antitussif (en comprimés).

— Un désinfectant, des pansements (tailles variées) et double peau, des compresses stériles, de la bande adhésive, du Steri-strip, du tulle gras, une bande de contention. 

— Un antiseptique. 

— Un veinotonique.

— De la crème solaire et de la Biafine.

— Un collyre. 

— En complément : pince à épiler, ciseaux, 2/3 épingles de nourrice, un tire-tique, une paire de gants, somnifère léger et/ou bouchons d’oreilles, vos médicaments personnels. 


Votre équipement
 
Bon plan :
Si vous ne possédez pas de DVA, nous pouvons vous louer un kit de sécurité (DVA, pelle, sonde) pour la durée du séjour (40 €). Merci de le préciser à l’inscription.

Matériel fourni
— Le matériel de sécurité pour terrain glaciaire (cordes, etc.).
— Le petit matériel de sécurité et de réparation.

Matériel personnel à emporter
Nous vous conseillons d’être vêtu, lors du départ, d’une tenue confortable et de chaussures adaptées au voyage (type trekking) que vous pourrez utiliser sur place ; évitez les semelles lisses, il peut y avoir de la neige dans les rues.

Equipement de base
— Des sous-vêtements thermiques type Carline ou Merinos (séchage rapide), manches longues.
— Des micropolaires.
— Une veste chaude en polaire type Polartec ou Windstopper (excellent rapport poids/isolation) ou une mini-doudoune.
— Une veste imperméable et respirante type Goretex, avec une capuche.
— Un (ou deux) collant thermique type Carline ou Merinos.
— Un pantalon de montagne coupe-vent et imperméable ou surpantalon.
— Une paire de guêtres si votre pantalon n’en fait pas office.
— Des chaussettes d’excellente thermicité.
— Un bonnet ou une cagoule type Windstopper.
— Un tour de cou polaire ou type Buff.
— De très bonnes lunettes de ski avec protections latérales ou des lunettes de glacier.
— Une paire de gants chauds ou des moufles (plus chaudes) ou une paire de gants (laine, Polartec ou Windstopper) combinée avec une paire de surmoufles en Goretex + une paire de gants en soie.
— Une couverture de survie (modèle renforcé).
— Une gourde (ou gourde poche à eau, pipette) isotherme et légère et/ou un thermos léger.

Chaussures et matériel technique
— Le matériel individuel de sécurité : DVA (détecteur de victimes d’avalanche), une pelle et une sonde.
— Une paire de skis de randonnée légers, équipés de fixations adaptées, avec lanières ou freins de sécurité et semelle entretenue.
— Une paire de chaussures de ski de randonnée avec chaussons intérieurs amovibles et semelles type Vibram. En cas de location, testez-les et protégez efficacement les zones de frottement dès le jour du départ.
— Une paire de peaux de phoque adaptées aux skis, avec un encollage propre.
— Des couteaux adaptés aux fixations pour cramponner sur la neige très dure.

— Une peau de phoque et un couteau de rechange (car il est difficile de trouver du matériel de randonnée dans la région où nous allons).
— Une paire de bâtons de ski (télescopiques ou non) avec des rondelles larges.
— Un masque de ski.
— Une salopette/pantalon de montagne (ou d’alpinisme) avec guêtres incorporées.
— Un surpantalon type Goretex si votre salopette n’est pas assez chaude.
— Si vous disposez d’un casque léger et adapté à la progression en haute montagne, nous vous conseillons de l’intégrer à votre équipement.

Matériel technique spécifique
— Une paire de crampons légers.

Couchage
— Un drap sac (les sacs de couchage sont interdits). Les couvertures sont fournies dans tous les hébergements.
— Une taie d’oreiller

Divers
— Une trousse de toilette.
— Un maillot de bain.
— Un survêtement ou similaire pour la nuit. 

— Des vêtements de rechange.

— Du papier-toilette et un briquet.
— Un couteau de poche (en soute !).
— Une boîte hermétique de type tupperware et une cuillère (pour les salades composées en pique-nique)
— Une lampe frontale avec piles de rechange.
— Une pochette antivol, à garder toujours sur soi, avec vos documents d’identité, argent, attestations d’assurance, d’assistance.
— Des chaussons (sandales ou crocs), pour l’intérieur.

Bagages
L’ensemble de vos affaires personnelles doit être réparti dans trois sacs :
— Un sac à dos équipé de bretelles larges, d’une armature anatomique réglable, sur lequel il est indispensable de pouvoir attacher les skis (à prendre en bagage de cabine ou à ranger dans le gros sac).
— Un sac de voyage souple.
— Une housse à skis : obligatoire pour le voyage en avion, elle contiendra skis et bâtons.

Autres voyages ski de randonnée

/Voir tous les voyages