Norvège – L’été lapon, randonnée au Cap Nord

0
Voyage LIBERTE
A partir de 765 €
Voyage LIBERTE
A partir de 765 €
Nom et prénom*
Adresse email*
Votre demande*
* Je reconnais avoir pris connaissance des conditions générales de vente
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step
Ajouter à votre liste

Vous devez avoir un compte pour créer une liste de souhaits

414
8 jours
Période : de juin à septembre
Alta
Alta
Niveau : Randonnée 2 et 3
Groupe : à partir de 2 participants
Résumé du voyage

Randonnée Laponie – Velkommen til Lappland ! Bienvenue à Alta, au cœur de la Laponie norvégienne. Depuis la capitale du Finnmark, le comté le plus septentrional de Norvège, vous partez à la découverte des paysages et de la culture des Samis, les habitants la région. Après le mythique cap Nord, vous rejoignez Hammerfest, au départ de nombreuses randonnées. Selon la saison, vous pourrez contempler le soleil de minuit ou les aurores boréales.

Points forts du voyage :
  • Le Knivskjelodden : le cap Nord des marcheurs, latitude 71° 11’ 08’’.
  • L’exploration du Finnmark en parfaite autonomie grâce au véhicule de location.
  • Les nombreuses possibilités de visites et activités optionnelles (musées, vélo, bird safari à Gjesvær)
  • La magie du soleil de minuit ou des aurores boréales, selon la saison.

Niveau 2-3 :

Niveau 2 : marche de 4 à 5 heures les jours de randonnée, sur chemin, piste, sentier ou parcours vallonné. Niveau 3 : (en moyenne) marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres.
Itinéraire détaillé

Jour 1 : Arrivée à Alta

Arrivée à l’aéroport d’Alta. Récupération du véhicule de location et installation en hôtel ou en hytte, selon la formule choisie. Soirée et repas libres.
• Hébergements : hytte ou hôtel.
• Repas libres.

Jour 2 : Gravures rupestres d’Alta – Route pour le Cap Nord – Gjesvær

Visite du site de gravures rupestres néolithiques le plus important d’Europe du Nord, inscrit au patrimoine de l’Unesco. Les gravures, datant de 2 500 à 6 000 ans, n’ont été découvertes qu’en 1973 (NB : visite conseillée avec audio-guide en français, possible aussi le J 7 au retour). Puis, route pour l’île de Magerøya, l’île où se trouve la cap Nord. Possibilité d’aller au cap Nord touristique, de visiter son centre avec explications et expositions sur le site, et de contempler la vue depuis ce plateau situé à 307 mètres au-dessus de la mer de Barrens. 

• Dénivelée positive : 0 à 500 m.
• Dénivelée négative : 0 à 500 m.
• 0 à 3 h de marche.
• Hébergements : sjøhu ou hôtel.
• Repas : selon la formule.
• Transfert : 235 km, 3 h 30 de route.

Possibilité de courtes randonnées en arrivant à Magerøya : 

A proximité d’Honningsvåg 

Honningsvåg est la principale ville de l’île de Magerøya , c’est là qu’arrive l’Express côtier et que l’on trouve les commerces et la plupart des hôtels. 


• Niveau 1-2 – Kjelviskaret, “le col de Kjelvik” :
Petite balade facile depuis le niveau de la mer jusqu’au col de Kjelvik (env. 160 m d’altitude), avec un passage à 240 mètres d’altitude. Possibilité de faire demi-tour au col, ou de redescendre de l’autre côté vers le petit hameau de Kjelvik. Jolie vue sur la baie. 
3 h de marche, 8 km. M = D : 500 m pour l’aller-retour complet, la moitié si vous faites demi-tour au col. 


• Depuis Skarsvåg 

Skarsvåg est un micro-port de pêche aujourd’hui dédié au tourisme estival. 


• Niveau 1-2 – Kirkeporten, “le porche de l’église” :
Boucle par le cap de Bornes et Kirkeporten, “le porche de l’église”, une arche naturelle creusée par la mer dans la falaise et à travers laquelle o peut observer le soleil de minuit à la fin juin, de minuit à 2 h du matin ! 
2 h 30 de marche, 5 km. M = D : 300 m (aller-retour possible en 1 h). 


• Depuis Gjesvær 

Niveau 2 – Lilletuva (248 m) et Stortuva (272 m) : petit aller-retour idéal pour se dégourdir les jambes après les longues heures de route ! Randonnée sans difficulté, parfois humide au sommet de Lilletuva, qui permet d’apprécier les paysages en prenant un peu de hauteur.

Jour 3 : Randonnée au Knivskjelodden, le cap Nord des marcheurs, ou Bird Safari

Niveau 3 – Randonnée au “cap Nord des marcheurs” :
Le Knivskjellodden, latitude 71° 11′ 08″ N, est pour les géographes le point le plus septentrional du continent européen (1,45 km plus au nord que le cap Nord et 4,15 km à l’ouest), sur l’île de Magerøy. Ce qui écarte d’autres îles, comme le Spitzberg, Jan Mayen, etc., pour autant qu’on les inclue dans l’Europe. Randonnée assez longue et éprouvante, à n’envisager qu’en cas de beau temps car il peut être difficile de s’y orienter en cas de brouillard.
7 h de marche, 19 km. M = D : 400 m.

• Bird Safari
Sortie en mer dédiée à l’observation des oiseaux de mer. L’îlot de Gjesværstappan, à quelques pas, est un haut lieu pour l’observation de ces oiseaux. Cormorans, macareux moines, fous de Bassan et autres espèces y trouvent refuge en été. Sortie en zodiac au départ de Gjesvær (non incluse, 720 Nok).

• Hébergements : sjøhu ou hôtel.
• Repas : selon la formule.
• Transfert : 2 x 30 km, 2 x 30 min de route.

Jours 4 et 6 : Hammerfest : randonnées au choix

Continuation vers Hammerfest (2 h de route – 140 km), considérée par ses habitants comme la ville la plus septentrionale du monde. Cet ancien point de départ des expéditions vers le Svalbard pour la chasse à l’ours polaire lui a d’ailleurs consacré un musée. Selon l’heure d’arrivée, visite ou randonnée.
• Dénivelée positive : 0 à 1000 m .
• Dénivelée négative : 0 à 1000 m .
• 0 à 7 h de marche.
• Hébergement : hôtel.
• Repas inclus : matin.
• Repas libres : midi, soir.
• Transfert : 210 km, 3 h de route.

• Visites autour d’Hammerfest 
Musée de la Reconstruction d’après-guerre de Hammerfest : une exposition passionnante et bien agencée qui retrace une période sombre de l’histoire, l’évacuation dramatique et forcée de la population pendant la Seconde Guerre mondiale, puis le retour et la reconstruction de la ville (non inclus, 80 Nok/personne).

• Musée de l’Ours polaire : The Royal and Ancient Polar Bear Society a été créé en 1936. L’entrée est libre, mais vous pouvez en devenir membre pour 220 Nok. Le musée retrace l’histoire et la culture d’Hammerfest (pèche, expéditions polaires, chasse à l’ours…).

• Randonnées au départ d’Hammerfest
Niveau 2 ou 3 – Mont Tyven (416 m) : le mont Tyven est l’une des randonnées les plus populaires pour les habitats d’Hammerfest. Au départ du centre-ville, elle permet de prendre rapidement de la hauteur pour atteindre une tour dédiée aux télécommunications, perchée sur un promontoire à la vue imprenable sur toutes la baie et les îles voisines. En route, il n’est pas rare d’apercevoir des rennes en semi-liberté, à la recherche de nourriture ou se reposant. Le retour peut se faire par le même itinéraire, ou en boucle pour les plus vaillants.
3 à 5 h de marche. 5 à 10 km. M = D : 450 m.

• Niveau 2 ou 3 – Refuge de Glimmevannshytta (300 m) : le refuge est situé au milieu du plateau désertique qui domine Hammerfest. Le sentier serpente parmi de nombreux lacs, dans un paysage de toundra arctique où évoluent des rennes en semi-liberté. Deux itinéraires sont possibles pour le retour : en revenant sur ses pas ou en faisant une boucle.
4 à 5 h de marche. 11 à 13 km. M = D : 350 à 450 m.

• Ile de Sørøya
“L’île verte du Nord” est la quatrième plus grande île de Norvège mais elle compte parmi les plus isolées et les moins peuplées du pays, avec moins de 1 000 habitants à l’année. Sa moitié sud appartient à la municipalité de Hasvik, tandis que se sa moitié nord appartient à Hammerfest et compte moins de 100 habitants à l’année, la plupart au village d’Akkafjord. Le seul lien des habitants de Sørøya avec le reste de la Norvège réside dans le ferry rapide faisant la liaison avec Hammerfest. Akkarfjord possède une école, deux magasins, un bureau de poste et une garderie. La grande majorité des habitants travaillent à l’usine de transformation de poisson située au centre du village.

• Niveau 2 – Randonnée au Sandfjellet (la “montagne de sable”) : départ à pied du village d’Akkafjord. Le Sandfjellet présente un phénomène étrange : tout un flanc de la montagne est recouvert de sable, déposé ici par le vent. Randonnée facile sur une route asphaltée, puis sur une petite piste et enfin sur un sentier jusqu’au sommet de la colline. Retour par le même itinéraire.
4 h de marche. 12 km AR. M = D : 200 m.

• Niveau 3 – Randonnée au Kjøttvikvarden (320 m) : vedette rapide pour Akkafjord (non inlcus). Départ à pied depuis le village jusqu’au Kjøttvikvarden, où se trouve le plus ancien monument de la municipalité, le seul ayant survécu à la guerre de 1939-1945. Comparable à une tour de pierre bâtie vers 1850 pour servir de repère aux marins, elle domine la mer au sommet d’une impressionnante falaise. Retour au port en fin de journée, puis retour à Hammerfest en vedette rapide (non inclus).
6 h de marche. 15 km (AR). M = D : 1000 m (AR).

• Ile de Seiland
Située au sud d’Hammerfest, Seiland est la huitième plus grande île de Norvège. Comme sa grande sœur Sørøya, elle est très peu peuplée. Sa partie centrale, désignée parc national de Seiland en 2006, abrite deux glaciers : Seilandsjøkelen et Nordmannsjøkelen. Son point culminant est le Seilandstuva (1078 m).

• Niveau 2 ou 3 – Refuge de Tinstua et lac de Vassbuktvannet : ferry pour l’île de Seiland (non inclus, 20 min) puis route pour rejoindre le départ de la randonnée. Randonnée sur un petit sentier entre les bouleaux, pour atteindre le refuge non gardé de Tindstua, sur les rives du petit lac de Vassbuktvannet. Pour les courageux, possibilité de gravir “hors sentier” le sommet voisin de Eidvågting (594 m), dans un univers très minéral. Une ascension rude, mais dont le jeu vaut la chandelle tant la vue au sommet est somptueuse.
3 à 5 h de marche. 5 à 10 km. M = D : 150 à 600 m.

Jour 7 : Hammerfest - Alta

Dernière randonnée vers Hammerfest ou visite, avant le retour à Alta par la même route qu’à l’aller. Possibilité de visiter le musée des gravures rupestres d’Alta si vous ne l’avez pas fait en début de séjour. En route, des rennes, encore des rennes et toujours des rennes ! Arrivée à Alta et installation pour une nuit en hytte ou hôtel, selon la formule choisie.
• Hébergements : hytte ou hôtel.
• Repas : selon la formule.
• Transfert : 140 km, 2 h de route.

Jour 8 : Départ d’Alta

Route pour l’aéroport d’Alta et restitution du véhicule de location.
• Repas inclus : matin.
• Repas libres : midi, soir.

Budget

Le prix comprend :

  • La location d’un véhicule de location du J 1 au J 8.
  • L’hébergement tel que décrit du J 1 au J 8.
  • 3 petits déjeuners à Hammerfest pour la formule hytte + hotels, tous les petits déjeuners pour la formule hôtel.
  • Le roadbook (ainsi qu’une carte et les bons de réservation pour un groupe de deux à quatre personnes).
  • La mise à disposition, sur demande, de l’ensemble des traces des randonnées sous format GPX.

Le prix ne comprend pas :

  • Le vol pour Alta aller et retour.
  • Les ferries et vedettes rapides.
  • L’assurance annulation / interruption de séjour / perte de bagages et l’assistance.
  • Pour toute inscription à moins de 15 jours du départ, les frais de traitement prioritaire du dossier.
  • Tout ce qui n’est pas indiqué dans la rubrique “Le prix comprend”.

Dépenses à prévoir

  • Les petits déjeuners non inclus : de 3 € (si vous cuisinez) à 15 € (au restaurant) par petit déjeuner.
  • Les déjeuners, sous forme de pique-niques à acheter dans les épiceries locales : environ 6 à 8 €.
  • Les dîners, cuisinés par vos soins (5 à 8 € par personne par repas) ou au restaurant (25 à 40 € par personne par repas).
  • Le carburant et les assurances complémentaires pour le véhicule de location. Parcours d’environ 900 km. Pour le prix des carburants au jour le jour en Europe, voir le site www.automobile-club.org/tourisme-et-voyages/prix-des-carburants/europe-et-monde.
  • Les entrées dans les monuments, musées…
  • La sortie optionnelle pour observer les cétacés (1095 NOK sur place ou 115 € si vous réservez à votre inscription).
  • Les boissons.
  • Les pourboires.
  • Les éventuels péages.
Organisation sur place

Déplacements

En véhicule de location.
Récupération (J 1) et restitution (J 8) du véhicule à l’aéroport d’Alta. 

— Pour 2 personnes : une voiture catégorie A, type VW Up ou similaire.

— Pour 3 personnes: une voiture catégorie B, Type VW Volkswagen Polo ou équivalent. 

— Pour 4 personnes : une voiture catégorie C, type VW Golf ou similaire.

— Pour 5 personnes : une voiture catégorie H, type Passat break ou similaire. 

— Pour 6 personnes : deux voitures catégorie B, Type VW Volkswagen Polo ou similaire. 

— Pour 7 personnes : une voiture catégorie B et une catégorie C. 

— Pour 8 personnes : deux voitures catégorie C type VW Golf ou similaire. 


Sont compris : 

— l’assurance du véhicule au tiers, kilométrage illimité et assistance 24 h/24.

— en cas de sinistre, la franchise minimale de 1 100 € (peut varier selon les loueurs).
Ne sont pas compris :

— les péages.

— le rachat de franchise (environ 15 € par jour), assurance deuxième conducteur (8 € par jour), à régler sur place. 

— les frais de carburant. 


Si vous ne souhaitez pas souscrire d’assurance complémentaire (environ 15 € par jour), la compagnie de location peut, à la livraison du véhicule, débiter votre carte d’une somme assez importante (environ 1100 €), montant qui vous sera restitué au retour si la voiture n’a subi aucun dommage. De même, le montant du plein de carburant (environ 90 €) est prélevé à la livraison du véhicule et restitué au retour réservoir plein. Il faut donc disposer de suffisamment d’argent sur votre compte bancaire si vous ne souhaitez pas souscrire d’assurance complémentaire. 

Informations importantes 
Carte bancaire internationale au nom du conducteur obligatoire. La législation évolue, aussi tenons-nous à vous signaler que les loueurs exigent à présent l’utilisation d’une carte de crédit, et non de débit. En général, cette information est indiquée sur le recto de votre carte bancaire. Si vous avez un doute, ou si cette information ne figure pas sur votre carte, nous vous invitons à vous rapprocher de votre organisme bancaire. 
Une réservation ne constitue pas une garantie de délivrance de véhicule si le conducteur ne répond pas aux critères de qualification en vigueur.

Hébergement

Deux possibilités d’hébergement selon la formule choisie 
— Formule standard : nous choisissons les hébergements proposant le meilleur rapport qualité-prix en fonction des lieux traversés.
• A Alta : hytter* dans un camping d’Alta. Dans chacun de ces hébergements, vous disposez d’un coin cuisine et d’une salle de bains. Draps non fournis (prendre un drap-sac, DUVETS INTERDITS, couvertures fournies, possibilité de louer des draps sur place, environ 80 Nok par personne). Aucun repas n’est inclus.
• A Gjesvær : rørbu** individuel avec salle de bain individuelle, base double, triple ou quadruple. Draps fournis. Petit déjeuner inclus.
NB : en cas de manque de disponibilité, chambre double ou quadruple (à usage triple) dans un sjøhu***. Sanitaires, coin cuisine et salle de séjour (quand elle existe) partagés. Aucun repas n’est inclus.
• A Hammerfest : hotel 2 étoiles base chambre double, triple ou quadruple avec salle de bain individuelle. Draps fournis. Petit déjeuner inclus.

— Formule confort : nous avons privilégié le confort avec uniquement des nuits en hôtels de bon standing et tous les petits déjeuners inclus.
• à Alta/Honningsvåg et Hammerfest : hotels 3 étoiles, base chambre double, triple ou quadruple avec salle de bain individuelle. Draps fournis. Petit déjeuner inclus.

Les différents types d’habitats norvégiens
* Le hytter : sorte de chalet souvent situé sur un petit terrain de camping calme.
** Le rorbu (littéralement « maison de rameurs », car autrefois les pêcheurs faisaient avancer leur petite barque à la rame), en particulier dans les Lofoten : hébergement traditionnel chaleureux et convivial. Petits cabanons rouges plantés sur pilotis dans la mer, ils servaient d’abri aux pêcheurs et sont aujourd’hui confortablement aménagés pour les touristes, avec cuisine équipée, chambres de deux à quatre lits avec couettes, salle de bains avec douche, parfois lave-linge, salle de séjour avec coin repas, souvent fauteuils et table basse. Chauffage électrique avec parfois un poêle à bois pour l’ambiance. Quatre à six personnes par rorbu.
*** Le sjøhus (prononcer « cheuhusse ») : habitat collectif pour pêcheurs et ouvriers des usines à poisson. Plus récent que le rorbu, mais tout aussi traditionnel. Deux à quatre lits par chambre. D’une manière générale, le rorbu est plus intime que le sjøhus, mais l’utilisation des espaces communs des sjøhus permet d’avoir des contacts avec d’autres touristes, souvent français, sans que ce soit pour autant l’ambiance routarde (à laquelle on peut trouver du charme aussi).

Repas

Tous les repas sont à votre charge. Il est possible de cuisiner dans tous les hébergements, hors hôtels (Hammerfest pour les 2 formules + Alta et Honningsvåg pour la formule confort). Dans ce cas vous pouvez dîner au restaurant de l’hôtel ou en ville.

Boissons

L’eau du robinet est potable et ne nécessite pas de traitement. La vente d’alcool est très réglementée, en Norvège, à part la bière (4,6° maximum), que l’on trouve dans les magasins d’alimentation. Quant aux autres boissons alcoolisées, elles sont vendues en ville dans des magasins spécialisés appelés Vinmonopolet, que nous ne trouverons pas dans la toundra. Nous aurons rarement l’occasion de nous en procurer, sauf la bière, qui est par ailleurs très chère. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Le transport des bagages

Les bagages restent à l’hébergement ou sont dans votre véhicule de location, vous randonnez avec un sac léger.

Balisage et sentiers

Toutes les balades proposées sont facilement réalisables grâce aux copies de cartes et aux explications figurant dans le roadbook remis avant votre départ : points de départ et d’arrivée, moyens d’accès, distance, temps de marche approximatif et points d’intérêt sont clairement détaillés. Parcourus par nos groupes, les itinéraires choisis nécessitent cependant d’avoir le pied sûr et d’être familiarisé avec les techniques d’orientation en pleine nature (lecture d’une carte et d’une échelle, utilisation d’une boussole) pour effectuer sereinement un voyage Liberté. Dans les Lofoten, il y a peu, voire pas, de balisage.

Informations pratiques

Climat et saisons

Formalités et documents de voyage

Formalités :

Documents de voyage :
— Carte d’identité ou passeport encore valable 6 mois après le retour.
— Contrats d’assurance.
— Carte de groupe sanguin.
— Documents importants numérisés en pièces-jointes dans votre messagerie.

Change et argent personnel

En Norvège, la monnaie est la couronne norvégienne : NOK. 1€ équivaut à plus ou moins 10 NOK. Les cartes de crédit
sont acceptées partout. Il est possible de faire du change à l’aéroport d’Oslo, dans les hall des arrivées. Des distributeurs automatiques de billets sont présents dans les principales villes, ils sont moins fréquents en dehors.

Equipement personnel

L’ensemble de vos affaires est réparti entre un sac à dos porté pendant la marche et un sac de voyage avec cadenas, transporté par l’équipe logistique sur place.

Equipement de base
— Des sous-vêtements respirants (séchage rapide).
— Une veste en polaire type Polartec (si possible coupe-vent) ou Wind Pro (excellent rapport poids/isolation).
— Une veste imperméable et respirante (en Goretex).
— Des pantalons de trek.
— Un collant thermique.
— Un bonnet.
— Une casquette ou un chapeau.
— Des lunettes de soleil (indice 3 minimum et 4 pour la haute montagne).
— Une paire de gants.
— Une cape de pluie.
— Une gourde (ou gourde poche à eau, pipette).

Chaussures et matériel technique
— Des chaussures légères, aérées, avec une bonne adhérence sur les différents terrains.
— Des chaussures imperméables, à tige montante et semelle offrant une bonne adhérence, type Contagrip ou Vibram.
— Des bâtons de marche télescopiques.

Bagages
— Un sac à dos équipé de bretelles larges et d’une armature anatomique réglable, d’une contenance de 30 à 40 litres, pour vos affaires de la journée.
— Un sac de voyage de 80 à 100 litres, souple, transporté en journée par l’équipe de portage ou par véhicule.

Couchage
— Un drap sac.

Divers
— Des vêtements de rechange.
— Une paire de lacets de rechange.
— Une trousse de toilette et une serviette de bain.
— Du papier toilette.
— Un couteau de poche (en soute !).
— Une boîte hermétique de type tupperware
et une cuillère (quand salade composée en pique-nique).
— Quelques sachets plastique pour protéger vos affaires.
— Une aiguille et du fil.
— Une pochette antivol, à garder toujours sur soi, avec vos papiers d’identité, argent, attestations d’assurance, d’assistance.
— Un surpantalon en Goretex.
— Un remède contre le mal de mer si vous n’avez pas le pied marin (au cas où…).
— Pour les voyages de septembre, une lampe de poche ou frontale.
— Pour les plus courageux, un maillot de bain.

Nos astuces
Pendant le vol, le sac à dos contient les choses fragiles (appareil photo…) ou utiles à vos premiers jours sur place (chaussures de marche, quelques vêtements, médicaments personnels avec ordonnance, etc.).

Pharmacie individuelle

Celle-ci sera validée avec votre médecin en tenant compte des caractéristiques de votre circuit. Elle contiendra :
— Un antalgique.
— Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).
— Un antibiotique à large spectre.
— Un antispasmodique, un antidiarréique,
un antibiotique intestinal, un antivomitif.
— Un antitussif (en comprimés).
— Un désinfectant, des pansements (tailles variées) et double peau, des compresses stériles, de la bande adhésive, du Steri-strip, du tulle gras, une bande de contention.
— Un antiseptique.
— Un veinotonique.
— De la crème solaire et de la Biafine.
— Un collyre.
— Un répulsif contre les moustiques.
— En complément : pince à épiler, ciseaux, 2/3 épingles de nourrice, un tire-tique, une paire de gants, somnifère léger et/ou bouchons d’oreilles, vos médicaments personnels.

Matériel photo

— Boitier reflex.
— Objectifs grand-angle et un petit téléobjectif.
— Des Filtres dégradés (possibilités de prêt).
— Trépied.
— Cartes mémoire, batteries + chargeur.
— Une paire de jumelles.
— Ordinateur portable ou videur de cartes.