Norvège – Des Lofoten à Senja à raquettes

0
Voyage ACCOMPAGNÉ
A partir de 1 995 €
Voyage ACCOMPAGNÉ
A partir de 1 995 €
Réserver
Nous contacter
Nom et prénom*
Adresse email*
Votre demande*
* Je reconnais avoir pris connaissance des conditions générales de vente
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step
Voyage actuellement non disponible

Réserver

Ajouter à votre liste

Vous devez avoir un compte pour créer une liste de souhaits

295

A voir aussi

Norvège PHOTO – Un hiver dans le Varanger

Norvège PHOTO – Senja, perle de l’arctique

Norvège PHOTO – Varanger, la péninsule aux oiseaux

Norvège – randonnée dans les fjords du Sud

8 jours
Période : De mars à avril
Evenes
Evenes
Niveau : Raquettes 2
Groupe : 12 participants

Résumé du voyage

Au nord du cercle polaire, parés de leur manteau d’hiver, les îles des Lofoten et de Senja apparaissent comme des perles nacrés nichées dans leur écrin bleu. Loin de l’effervescence citadine, ces paysages où le temps s’est arrêté, dégagent une impression de calme et d’immensité. Des fjords blancs plongeant dans les eaux turquoises dans l’archipel de Lofoten, aux espaces plus sauvages et plus confidentiels de l’île de Senja, partez en raquette à la découverte de l’incroyable beauté des paysages norvégiens. A la nuit tombée, l’éclat des pentes enneigées laisse place à la danse lumineuse des aurores boréales dans le ciel norvégien. Autant de moments qui rendront ce séjour inoubliable.

Points forts du voyage :

  • Les fjords des îles Lofoten et l'île sauvage de Senja en un seul voyage.
  • L'expérience unique d'une nuit à bord de l'express côtier pour passer des îles Lofoten et Senja.
  • La possibilité d'observer les aurores boréales.

Itinéraire détaillé

Jour 1Arrivée à Evenes

Accueil à l’aéroport par votre guide et court transfert à l’hôtel de Tjeldsund, sur le « continent ». Installation en chambre et repas au restaurant de l’hôtel (sauf en cas d’arrivée après 20 h30).
• Repas inclus : soir ; Repas libres : matin, midi
• Transfert : 25 minutes en minibus de l’aéroport à l’hôtel
• Hébergement : hôtel

Jour 2Route pour Sildpollnes - Épaule Du Kongstindan (552 M)

Départ en minibus pour rejoindre les Lofoten. Arrivée à Sildpollnes, à proximité de Svolvær, la « capitale » des Lofoten, en fin de matinée. Après le déjeuner, transfert aux portes de la ville de Svolvær pour notre première randonnée de mise en jambes en direction du Kongstindan (552 m). Nous nous arrêterons sur une épaule située entre 200 et 300 mètres d’altitude, où nous jouissons d’une vue superbe sur Svolvær, ses sommets et ses lacs environnants, ainsi que sur le Vestfjord et les îles qui font face à la côte découpée. Nous profitons également de cette première journée de marche pour nous familiariser avec le matériel.
• Dénivelée positive : 300 m
• Dénivelée négative : 300 m
• 3 h 30 de Marche
• Repas inclus : matin, midi, soir
• Transfert : 2 h 30 + 2 x 20 minutes en minibus
• Hébergement : chambre en appartement / lodge à Sildpollnes.

Jour 3Refuge de Nøkksætra (250 M) - lacs gelés de Nøkkvatnet et Stomøkvatnet

Court transfert au-dessus de Svolvær où nous chaussons les raquettes et empruntons en partie l’ancienne « route » qui permettait d’aller chercher le lait à la ferme de Haugen, située au fond du Vatnfjorden. Nous longeons tout d’abord les lacs de Svolværvatnet, puis montons au dessus de la vallée de Djeveldalen pour atteindre le petit refuge de Nøkksætra, situé sur les rives du lac gelé de Nøkkvatnet, à 250 mètres d’altitude. L’itinéraire se poursuit par une jolie boucle autour du Hans Meyer Fjellet (326 m) qui nous ramène à notre hébergement en longeant un nouveau lac gelé (Stomøkvatnet).
• Dénivelée positive : 400 m
• Dénivelée négative : 400 m
• 5 h de Marche
• Repas inclus : matin, midi, soir
• Transfert : 2 x 20 minutes en minibus
• Hébergement : chambre en appartement / lodge à Sildpollnes.

Jour 4Lac de Tuvvatnet - contreforts du Blåtinden (621 M) - nuit à bord de l'express côtier (cabine) - navigation pour l'île de Senja (Arrivée le lendemain en fin de matinée)

Randonnée sur le sentier qui borde le lac d’Ågvatnet, inépuisable réservoir d’eau potable du village. Malgré la faible dénivelée, la marche sur les rives du lac n’est pas de tout repos : regardez bien où vous mettez les pieds ! Stokkvikåret, col à un peu plus de 400 mètres d’altitude, offre une belle vue lac. (en option)
• Dénivelée positive : 500 m
• Dénivelée négative : 500 m
• 5 h de Marche
• Repas inclus : matin, midi, soir
• Transfert : 2 x 20 minutes en minibus et nuit à bord de l’Express Côtier (départ 22 h 30 de Svolvær, arrivée à Finnsnes à 11 h le lendemain matin)
• Hébergement : cabine double sur l’Express Côtier.

Jour 5Arrivée sur l'île de Senja - Førstefjellet (807 M) - Hamn I Senja

En hiver, les liaisons maritimes reliant Tromsø aux différents ports de Senja ne sont pas opérationnelles. Nous sommes donc contraints de faire le tour de l’île pour entrer par Finnsnes et le Gisundbrua (le pont Gisund, long de 1,147 km), au-dessus du Gisundet, le bras de mer qui sépare le continent de Senja.
Peu après notre arrivée sur l’île de Senja (2 h 30 de route), nous faisons une randonnée en boucle au Førstefjellet (807 m), l’un des trois sommets qui, avec Tredjefjellet (896 m) et Andrefjellet (879 m), composent la montagne de Svanfjellet, le plus imposant massif de Senja, au centre de l’île. Puis cap vers le nord de l’île, jusqu’au village de Hamn, où nous nous installons en appartements confortables pour deux nuits dans un cadre de rêve, face à l’Océan. En début de saison, nous aurons peut-être la chance d’apercevoir des cétacés se promener dans le fjord en face de nos fenêtres…
• Dénivelée positive : 650 m
• Dénivelée négative : 650 m
• 5 h de Marche
• Repas inclus : matin, midi, soir
• Transfert : 3 h 30
• Transfert : 40 min.
• Hébergement : maison lodge, base chambre double.

Jour 6 : Husfjellet (632 M) - Senjahopen

Ce matin, route pour le village de Skaland, à 20 minutes de notre hébergement, pour faire l’ascension du jour, Husfjellet (632 m). D’abord au travers d’une forêt, le chemin gagne un col d’où la vue vers le nord sur les pics d’Okshornan est magnifique. Ces falaises, les plus hautes de Senja, plongent de près de 700 mètres dans l’Erstfjorden. Une bien belle toile de fond pour notre descente. Vers le sud, le Bergsfjorden, aux couleurs caribéennes, invite à rejoindre l’Océan. Retour à notre confortable camp de base de Senjahopen.
• Dénivelée positive : 650 m
• Dénivelée négative : 650 m
• 5 h de Marche
• Repas inclus : matin, midi, soir
• Transfert : 40 min
• Hébergement : maison lodge, base chambre double.

Jour 7Skarelvfjellet (675 M) - Senjahopen

Dernière sortie dans le nord de Senja ! Le Skarelvfjellet, 612 mètres d’altitude, sous le mont Keipen qui, lui, culmine à 938 mètres, au cœur de la partie la plus spectaculaire de l’île. La randonnée débute au lac de Mejfjordvatnet (90 m). Nous montons sur une belle épaule, du sud vers le nord. Nous atteignons une première bosse à 618 mètres, puis le sommet, situé à 678 mètres, relié au mont Keipen par une belle ligne de crête. Nous admirons une dernière fois la vue de Senja depuis l’un de ses sommets, puis nous prenons la route pour retourner à Evenes. Hébergement en hôtel à Bogen (3-4 h de route) où nous arrivons après la randonnée de la journée. Repas à l’hôtel (inclus).
• Dénivelée positive : 650 m
• Dénivelée négative : 650 m
• 5 h de Marche
• Repas inclus : matin, midi, soir
• Transfert : 4 h
• Hébergement : maison lodge, base chambre double.

Jour 8Evenes - Paris

Transfert à l’aéroport, vol retour pour la France.
• Repas libres : matin, midi, soir

NB : les temps de marche sont donnés à titre indicatif. M : dénivelée ascendante. D : dénivelée descendante.

Budget

Le prix comprend :

  • Les transferts terrestres et maritimes nécessaires au déroulement normal du voyage.
  • Le séjour en pension complète du J 1 au soir (selon heure d'arrivée) au matin au J 8 au matin, tel que décrit.
  • L’assistance d’un accompagnateur en montagne français
  • Une trousse de secours.
  • Le matériel collectif nécessaire au séjour.

Le prix ne comprend pas :

  • Le transport aérien.
  • L’assurance annulation/interruption de séjour/perte de bagages et l’assistance.
  • Tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique “Le prix comprend”.

Dépenses à prévoir

  • Tout ce qui dans les textes est noté “en option”.
  • Sauf mention contraire, les entrées dans les musées, lieux touristiques ou culturels payants.
  • Les boissons.
  • Les pourboires.

Carte

Organisation sur place

Encadrement

Un guide-accompagnateur en montagne français spécialiste de la destination.
La Norvège est un pays cher. Pour vous proposer des voyages à un prix raisonnable, nous avons choisi de travailler avec des guides polyvalents. Votre accompagnateur, en plus de l’encadrement, peut être amené à conduire et préparer les repas. Pour le bon déroulement du voyage, la participation de chacun aux tâches collectives est impérative : préparation des repas, vaisselle, chargement/déchargement du matériel, etc.

Transports

En minibus privatif conduit par le guide du J 1 au J 8. Possibilité d’utiliser des taxis ou des navettes aéroport pour les transferts des J 1 et J 8.

Hébergement

— A proximité d’Evenes (Bogen ou Tjeldsund) : en hôtel base chambre double/twin, les J 1 et J 7.
— Sur les îles Lofoten (Sildpollnes) en chambre/appartement confortable de 2 personnes avec salle de bains privative, du J 2 à J 4 au matin. L’hébergement est situé sur une presqu’île au fond de l’Autnesfjord, face aux plus hauts sommets des îles Lofoten.
— A bord de l’Express côtier le J 4 : cabine de 2 à 4 personnes, salle de bains privative.
— Sur l’île de Senja (Senjahopen/Mefjord) les J 5 et J 6 : lodge ou maison confortable privatisée pour le groupe, chambres de 2 personnes, salle de bains partagée.

Repas

Alimentation de type norvégienne : repas du matin très copieux (poisson, bacon, œufs, porridge, etc.), pique-nique léger à midi et “sérieux” repas le soir.
Les petits déjeuners et dîners sont inclus dans la prestation d’hébergement. Les pique-niques sont préparés avec l’aide des participants chaque jour avec des aliments achetés sur place. Pour le bon déroulement du voyage, la participation de chacun aux tâches collectives est impérative : préparation des repas, vaisselle, etc.
Pour les vivres de course, la Norvège étant un pays onéreux, le guide aura avec lui quelques barres, des graines et des fruits secs. Cependant, afin d’être sûr de vous ravitailler selon vos souhaits pendant l’effort, nous vous conseillons d’emporter les vivres de course que vous appréciez le plus.
La Norvège est réputée pour la qualité de ses produits, en particulier son poisson. Vous trouverez également beaucoup de laitages et à peu près les mêmes aliments qu’en France. Le choix de fruits et légumes est moins large. Vous pouvez aussi tester des produits locaux au goût et à la texture inimitables, comme le fromage de Gudbrandsdal !

Boissons

L’eau du robinet est potable et ne nécessite pas de traitement.
La vente d’alcool est très réglementée en Norvège, à part la bière (4,6° maximum), qu’on trouve dans les magasins d’alimentation. Quant aux autres boissons alcoolisées, elles sont vendues en ville dans des magasins spécialisés appelés vinmonopolet, que nous ne trouverons pas dans la toundra. Nous aurons rarement l’occasion de nous en procurer — sauf la bière, qui par ailleurs est très chère.

Le transport des bagages

— Vous portez un petit sac à dos contenant les affaires nécessaires pour la demi-journée ou la journée : gourde, matériel photo, vêtements chauds et de pluie, pique-nique de midi.
— Pendant la marche, votre sac de voyage reste dans les hébergements, il voyage avec vous dans le minibus lors des changements d’hébergement et les jours d’arrivée et de départ.

Equipement

Votre pharmacie individuelle

Celle-ci sera validée avec votre médecin en tenant compte des caractéristiques de votre circuit. Elle contiendra :
— Un antalgique.
— Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).
— Un antibiotique à large spectre.
— Un antispasmodique, un antidiarréique, un antibiotique intestinal, un antivomitif.
— Un antitussif (en comprimés).
— Un désinfectant, des pansements (tailles variées) et double peau, des compresses stériles, de la bande adhésive, du Steri-strip, du tulle gras, une bande de contention.
— Un antiseptique.
— Un veinotonique.
— De la crème solaire et de la Biafine.
— Un collyre.
— En complément : pince à épiler, ciseaux, 2/3 épingles de nourrice, un tire-tique, une paire de gants, somnifère léger et/ou bouchons d’oreilles, vos médicaments personnels.

Matériel fourni :
— Les raquettes et bâtons ; robustes et légères, ces raquettes s’adaptent à toutes les chaussures de montagne ou de trekking (évitez les bottes ou les après-ski, peu pratiques pour marcher).
— Un appareil de sécurité type Arva par participant, pelles et sondes (matériel collectif réparti dans le groupe).

Bagages
L’ensemble de vos affaires doit être réparti dans deux sacs :
— Un sac à dos équipé de bretelles larges, d’une armature anatomique réglable et permettant de fixer vos raquettes (contenance 35 à 40 litres), pour vos affaires de la journée.
— Un sac de voyage souple, transporté en journée par véhicule.

Equipement de base
— Des sous-vêtements thermiques type Carline ou Merinos (séchage rapide), manches longues.
— Des micropolaires.
— Une veste chaude en polaire type Polartec ou Windstopper (excellent rapport poids/isolation) ou une mini-doudoune.
— Une veste imperméable et respirante type Goretex, avec une capuche.
— Un (ou deux) collant thermique type Carline ou Merinos.
— Un pantalon de montagne coupe-vent et imperméable ou surpantalon.
— Une paire de guêtres si votre pantalon n’en fait pas office.
— Des chaussettes d’excellente thermicité.
— Un bonnet ou une cagoule type Windstopper.
— Un tour de cou polaire ou type Buff.
— De très bonnes lunettes de ski avec protections latérales ou des lunettes de glacier.
— Une paire de gants chauds ou des moufles (plus chaudes) ou une paire de gants (laine, Polartec ou Windstopper) combinée avec une paire de surmoufles en Goretex + une paire de gants en soie.
— Une couverture de survie (modèle renforcé).
— Une gourde (ou gourde poche à eau, pipette) isotherme et légère et/ou un thermos léger.
— Une lampe frontale.

Chaussures et matériel technique pour la raquette
— Des chaussures de trek imperméables et montantes ou spécialement conçues pour cette activité.

Couchage
— Un drap sac ( les sacs de couchage sont interdits). Les couvertures sont fournies dans tous les hébergements
— Une taie d’oreiller.

Divers
— Un remède contre le mal de mer si vous n’avez pas le pied marin.
— Un maillot de bain pour le sauna et le bain norvégien.
— Une paire de lacets de rechange.
— Une trousse de toilette.
— Un survêtement ou similaire pour la nuit.
— Des chaussettes de marche.
— Des vêtements de rechange.
— Une paire de tennis ou des chaussons pour l’intérieur.
— Du papier toilette et un briquet pour le brûler si besoin.
— Un couteau de poche (en soute !).
— Quelques sachets en plastique pour protéger vos affaires.
— Une aiguille et du fil.
— Un pied pour votre appareil-photo (très utile pour les aurores boréales).
— Une pochette antivol, à garder toujours sur soi avec vos papiers d’identité, argent, attestations d’assurance.

Autres voyages raquettes

/Voir tous les voyages