Norvège – Ski de rando aux îles Lofoten et sur l’île de Senja

0
Voyage ACCOMPAGNÉ
A partir de 1 995 €
Voyage ACCOMPAGNÉ
A partir de 1 995 €
Réserver
Nous contacter
Nom et prénom*
Adresse email*
Votre demande*
* Je reconnais avoir pris connaissance des conditions générales de vente
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step
Voyage actuellement non disponible

Réserver

Ajouter à votre liste

Vous devez avoir un compte pour créer une liste de souhaits

929

A voir aussi

Norvège PHOTO – Un hiver dans le Varanger

Norvège PHOTO – Senja, perle de l’arctique

Norvège PHOTO – Varanger, la péninsule aux oiseaux

Norvège – randonnée dans les fjords du Sud

8 jours
Période : de février à avril
Evenes
Evenes
Niveau : Ski de randonnée 3
Groupe : 8 participants

Résumé du voyage

Les îles Lofoten, au nord du cercle polaire, constituent un terrain de jeu spectaculaire et original pour le ski de randonnée. Les pics couverts de neige qui jaillissent de l’Océan, se skient pratiquement depuis les rives des fjords et leur ascension offre des vues incroyables. A quelques encablures au nord, se trouve l’île de Senja. Moins connue que les Lofoten, la deuxième île du pays regorge pourtant de trésors tout aussi beaux et inattendus, et bénéfice d’un très bon enneigement assurant de belles randonnées. Une croisière en Express Côtier reliant les Lofoten et l’île de Senja en milieu de séjour, ainsi que la grande probabilité d’observer des aurores boréales feront de ce voyage une semaine exceptionnelle.

Points forts du voyage :

  • Les plus belles îles de Norvège pour le ski de randonnée au dessus des fjords : Lofoten et Senja.
  • Le changement d'île effectué de nuit, à bord du célèbre Express Côtier (nuit en cabine).
  • La grande probailité d'observer des aurores boréales.
  • La flexibilité grâce à un minibus privé, conduit par le guide.

Itinéraire détaillé

Jour 1 : Arrivée à Evenes

Arrivée à Evenes, accueil à l’aéroport par votre guide et court transfert à l’hôtel de Tjeldsund, sur le « continent ». Installation en chambre double. Repas au restaurant de l’hôtel (sauf en cas d’arrivée après 20 h30).
NB : selon les horaires d’arrivée des différentes participants du groupe, nous pourrons décider de faire la route pour Sildpollnes dès le premier soir afin d’optimiser le temps de ski dans les Lofoten.
• Transfert : 25 minutes en minibus de l’aéroport à l’hôtel.
• Hébergement : hôtel
• repas : diner (sauf si arrivée après 20h30).

Jours 2 et 3 : Ski de randonnée dans les îles Lofoten, dans les environs de Svolvær

Joli transfert routier (2 h) à travers les Lofoten du nord pour rejoindre notre camp de base pour cinq nuits, sur la presqu’île de Sildpollnes, près de Svolvær.
Présentation par le guide du programme, des matériels et des techniques hivernales, d’orientation et de sécurité. Randonnées à skis sur les sommets environnants culminants entre 600 et 1 000 mètres d’altitude et observation des aurores boréales en soirée (si les conditions météo le permettent).
• Transfert : 2 heures le J2 et 30 minutes à 1 heure par jour.
• Hébergement : chalet.
• Repas : matin, midi, soir.

NB : dans un programme de ce type, il est délicat de décrire au jour le jour, et dans l’ordre, les randonnées que nous allons faire. De nombreux impondérables peuvent amener à modifier un programme, en particulier la météo et l’enneigement. A titre indicatif, voici un choix de courses classiques que l’on réalise en général. Les altitudes atteintes peuvent sembler modestes, mais les dénivelées le sont moins. Chaque jour, on chausse les skis au bord de la mer.
Spisstind (662 m) Joli sommet pyramidal au sommet duquel on peut voir Olderfjorden au nord et la mer au sud et qui offre trois voies de descente possibles selon les envies et les conditions.

Blåtinden (621 m)
Le « gros sommet rocheux qui domine Svolvær ». Sa face sud est inenvisageable à skis, mais ses versants ouest et nord proposent de superbes combes.

Varden (700 m)
C’est le sommet phare de la région, accessible par une jolie selle neigeuse. Tant sa face est que son versant ouest présentent de superbes pentes pour le ski de randonnée.

Sydasfjellet (736 m)
C’est le sommet sur lequel on skie face au large. Descente régulière sur une large croupe avec l’Océan devant soi.

Rundfjellet (803 m)
Un sommet isolé offrant une vue à 360° et skiable sur tous ses versants. Il n’y a plus qu’à choisir l’itinéraire en fonction des conditions de neige et des envies !

Trollsadelen (996 m)
Un sommet beaucoup plus alpin qui offre un très bel itinéraire sur son versant sud.

Brettind (762 m)
Après la forêt de bouleaux, il offre une belle pente en face est. Possibilité d’arrêter la descente à mi-course pour remettre les peaux et rejoindre le très classique sommet de Torksmannen (744 m).

Jour 4 :Dernière journée de randonnée dans les Lofoten et embarquement sur le célèbre Express Côtier (Hurtigruten) - nuit à bord (cabine) - Navigation pour l'île de Senja (arrivée le lendemain en fin de matinée)

Après une dernière journée à skier les pentes des îles Lofoten, nous regagnons le port de Svolvær en fin de journée pour embarquer sur le célèbre bateau de croisière de l’Express Côtier (Hurtigruten). Installation dans les cabines (2 à 4 personnes par cabine) et départ à 22 h. Avec de la chance nous pourrons observer le ballet des aurores Boréales depuis le pont du bateau. Vers minuit, nous ferons une incursion au cœur du Trollfjord, dont les parois flirteront avec la coque du bateau…

Jour 5 à 7 :Arrivée à Finnsnes - Ski de randonnée sur l'île de Senja

Après une bonne nuit de sommeil, nous arriverons au port de Finnsnes sur l’île de Senja à 11 h du matin.
Route pour Senja (stop pour faire les courses), avec la possibilité de faire une randonnée après quelques dizaines de minutes de véhicule du port. Le jour 7, après notre dernière session de ski, nous reprenons en milieu d’après-midi pour retourner à Evenes.
• Transfert : 3 à 4 h le J5 et 30 minutes à 1 heure par jour pour se rendre au point de départ des randonnées.
• Hébergement : hôtel à Bogen
• Repas : matin, midi, soir.

Selon les conditions et le niveau du groupe, votre guide pourra vous proposer un programme parmi les randonnées possibles sur l’île de Senja :

Svanfjellet (896 m)
Svanfjellet est le plus imposant massif de Senja, situé au centre de l’île. Il est composé de trois sommets principaux : Tredjefjellet (896 m), Andrefjellet (879 m), et Førstefjellet (807 m). En fonction des conditions d’enneigement, notre guide choisira l’un ou l’autre de ces sommets, aux expositions et pentes variées.
4 à 6 h de ski. M = D : 800 à 1000 m.

Kvænan (964 m)
Kvænan est une course classique pour les skieurs des environs de Tromsø et de Senja. Point culminant de la partie occidentale de l’île, la vue depuis son sommet est absolument fantastique : on y voit tout Senja mais également l’archipel de Vesterålen, à l’ouest, et Hinnøya, au sud, porte d’entrée des îles Lofoten. La randonnée débute au hameau de Kvænbukta, d’abord en forêt, puis sur les flancs d’un grand cirque avec le sommet en point de mire.
4 à 6 h de ski. M = D : 1000 m.

Snøfjellet (687 m) – Bardstinden (765 m) – Senjahopen
Nous faisons une randonnée à quelques kilomètres de notre hébergement, dans la partie de l’île à l’enneigement le plus abondant grâce aux entrées maritimes d’ouest. Nous chaussons les skis au petit village d’Elvevollen, au bout du fjord de Straumsbotn. L’itinéraire de montée est jalonné de petits sommets et de cols intermédiaires que nous passons jusqu’à atteindre le sommet de Bardstinden (765 m), qui prolonge la ligne de crêtes de Svanfjellet où nous étions la veille. Nous redescendons dans la vallée de la rivière Tromdalselva par un autre itinéraire.
4 à 6 h de ski. M = D : 1000 m.

Autour de Senjahopen : Litlehesten (679 m) et Store Hesten (674 m) ou Lutnespurka (495 m) et Snaufjellet (755 m).
Ne vous fiez pas à ces faibles altitudes, cette journée de ski restera dans vos mémoires ! Plusieurs runs sont possibles aujourd’hui pour cumuler et jolies vues ! De nombreuses variantes sont envisageables autour de Senjahopen, à quelques kilomètres à peine de l’hébergement.
– Enchaînement Litlehesten (679 m) et Store Hesten (674 m) : départ à 5 kilomètres de notre hébergement sur les bords du Mefjorden. Départ plein sud dans une jolie combe exposée au nord, puis à l’ouest jusqu’à une première petite bosse à 585 mètres, lieu propice à une petite halte. Puis continuation jusqu’au Litlehesten (679 m) où nous enlevons les peaux pour une première descente de 370 mètres jusqu’au lac gelé de Lille Hestvatnet (410 m). Nous recollons les peaux et gravissons le sommet de Store Hesten (674 m), avant de redescendre jusqu’à l’Océan. Une sortie de toute beauté avec des points de vues sur le fjord de Mejforden et les péninsules déchiquetées du nord de Senja.
– Lutnespurka (495 m) et Snaufjellet (755 m) : départ de l’autre côté de la péninsule, sur les bords du fjord Bergsfjorden. Nous montons en direction du lac d’Ersfjordvatnet (111 m) puis continuons sur l’épaule est du Lutnespurka (495 m) jusqu’à atteindre ce premier sommet. Nous poursuivons sur une jolie arête pour atteindre la dernière pente avant la pointe sommitale du Snaufjellet (755 m).
4 à 6 h de ski. M = D : 1000 m.

Mont Keipen (938 m) – Senjahopen
Le mont Keipen (938 m) est sans doute l’un des plus beaux de Senja car il se situe au cœur de la partie la plus spectaculaire de l’île. La randonnée débute au lac de Mejfjordvatnet. Plusieurs itinéraires de montée sont possibles sur le versant sud, la partie terminale est plus raide et peut nécessiter les crampons. Au sommet, nous profitons d’une dernière vue panoramique sur l’ensemble des sommets entrecoupés de fjords que nous avons gravis au cours de la semaine. Une dernière descente de 938 mètres de dénivelée, et nous retournons à l’hébergement de Senjahopen.
4 à 6 h de ski. M = D : 1000 m.

Jour 8 :Transfert à Evenes - fin de nos prestations

Transfert à Evenes – fin de nos prestations.
• Transfert : 25 minutes en minibus de l’hôtel à l’aéroport.
• Repas : matin

Budget

Le prix comprend :

  • Les transferts terrestres nécessaires au déroulement normal du programme.
  • Le séjour en pension complète du J 1 au soir (selon heure d'arrivée) au matin au J 8 au matin, tel que décrit.
  • L'encadrement par un guide de haute montagne UIAGM français
  • Le matériel collectif nécessaire au séjour.

Le prix ne comprend pas :

  • Les vols internationaux pour Evenes.
  • L’assurance annulation/interruption de séjour/perte de bagages et l’assistance.
  • Tout ce qui n’est pas indiqué sous la rubrique “Le prix comprend”.

Dépenses à prévoir

  • Tout ce qui dans les textes est noté “en option”.
  • Sauf mention contraire, les entrées dans les musées, lieux touristiques ou culturels payants.
  • Les boissons.
  • Les pourboires.

Carte

Organisation sur place

Encadrement

Un guide de haute montagne français spécialiste de la destination.
La Norvège est un pays cher. Pour vous proposer des voyages à un prix raisonnable, nous avons choisi de travailler avec des guides polyvalents. Votre guide, en plus de l’encadrement, peut être amené à conduire et préparer les repas.
Pour le bon déroulement du voyage, la participation de chacun aux tâches collectives est impérative : préparation des repas, vaisselle, chargement/déchargement du matériel, etc.

Transports

En minibus privatif conduit par le guide.

Hébergement

Nous avons choisi une base confortable qui permet de décider chaque jour d’un projet adapté aux conditions météorologiques (par forts vents, autant skier dans des combes abritées).
– A Evenes en hôtel base chambre double, le J 1 et le J 7 à proximité (15 km) de l’aéroport d’Evenes.
– A Sildpollnes en chalets confortables de quatre à six personnes (chambre de deux personnes, souvent en lits jumeaux), du J 2 à J 4 au matin. Les chalets sont situés dans un petit camping sur une presqu’île paradisiaque, au fond de l’Autnesfjord et face aux plus hauts sommets des îles Lofoten.
– A bord de l’Express Côtier le J 4 : cabine de 2 à 4 personnes.
– A Senjahopen/Mefjord (J 5, J 6) : lodge ou maison confortable privatisée pour le groupe.

Repas

Pension complète du J1 au soir au J8 au matin :
— Diners du J1 et J7 et petit-déjeuners du J2 et du J8, au restaurant de l’hôtel.
— Repas du midi : pique-nique froid préparé par le guide, avec votre aide.
— Autres repas du matin et du soir : pour éviter les restaurants particulièrement chers, ces repas sont préparés par le guide avec l’aide des personnes du groupe. Les produits sont achetés dans les magasins d’alimentation locaux, en fonction des goûts des participants. La Norvège est réputée pour la qualité de ses produits, en particulier son poisson. Vous trouverez également beaucoup de laitages, et à peu près les mêmes aliments qu’en France. Le choix de fruits et légumes est moins large. Vous pouvez aussi tester des produits locaux au goût et à la texture inimitables, comme le fromage de Gudbrandsdal !

Boissons

L’eau du robinet est potable et ne nécessite pas de traitement.
La vente d’alcool est très réglementée en Norvège, à part la bière (4,6° maximum), qu’on trouve dans les magasins d’alimentation. Quant aux autres boissons alcoolisées, elles sont vendues en ville dans des magasins spécialisés appelés vinmonopolet, que nous ne trouverons pas dans la toundra. Nous aurons rarement l’occasion de nous en procurer — sauf la bière, qui par ailleurs est très chère.

Le transport des bagages

Vous ne porterez que vos affaires et le pique-nique de midi pour la boucle de ski de la journée.
Lors des changements d’hébergement, les bagages sont transportés dans votre minibus.
Attention ! Pour les vols, il ne sera enregistré que deux bagages en soute par personne :
— le sac de voyage (20 kilos au maximum).
— la housse à skis, supplément (environ 90€ par trajet) à régler sur place ou 24 heures avant votre départ lors de votre enregistrement en ligne (moins cher).

Equipement

Votre pharmacie individuelle
Celle-ci sera validée avec votre médecin en tenant compte des caractéristiques de votre circuit. Elle contiendra :
— Un antalgique.
— Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).
— Un antibiotique à large spectre.
— Un antispasmodique, un antidiarréique, un antibiotique intestinal, un anti-vomitif.
— Un désinfectant, des pansements (tailles variées) et double peau, des compresses stériles, de la bande adhésive, du Steri-strip, du tulle gras, une bande de contention.
— Un antiseptique.
— Un veinotonique.
— De la crème solaire et de la Biafine.
— Un collyre.
— Des pastilles pour purifier l’eau.
— En complément : pince à épiler, ciseaux, 2/3 épingles de nourrice, un tire-tique, une paire de gants, somnifère léger et/ou bouchons d’oreilles, vos médicaments personnels.

Votre équipement
Bon plan :
Si vous ne possédez pas de DVA, nous pouvons vous louer un kit de sécurité (DVA, pelle, sonde) pour la durée du séjour (40 €). Merci de le préciser à l’inscription.

Matériel fourni :
— Le matériel de sécurité pour terrain glaciaire (cordes, etc.).
— Le petit matériel de sécurité et de réparation.

Matériel personnel à emporter
Nous vous conseillons d’être vêtu, lors du départ, d’une tenue confortable et de chaussures adaptées au voyage (type trekking) que vous pourrez utiliser sur place ; éviter les semelles lisses, il peut y avoir de la neige dans les rues.

Equipement de base
— Des sous-vêtements thermiques type Carline (séchage rapide).
— Des micropolaires.
— Une chemise chaude ou sweat type Carline chaude
— Une veste chaude en polaire type Polartec ou Windstopper (excellent rapport poids/isolation).
— Une veste imperméable et respirante type Goretex.
— Un collant thermique type Carline.
— Un pantalon de montagne ou de ski.
— Des chaussettes d’excellente thermicité.
— Une paire de guêtres.
— Un bonnet ou une cagoule type Windstopper.
— Un chapeau, un foulard ou une casquette pour le soleil.
— Un bandeau en Polartec (facultatif).
— De très bonnes lunettes de ski avec protections latérales ou des lunettes de glacier.
— Une paire de gants chauds ou des moufles (plus chaudes) ou une paire de gants (laine, Polartec ou Windstopper) combinée avec une paire de surmoufles en Goretex + une paire de gants en soie.
— Une couverture de survie (modèle renforcé).
— Une gourde (ou gourde poche à eau, pipette) isotherme et légère.

Chaussures et matériel technique
— Votre appareil de sécurité type Arva, pelle et sonde (fréquence obligatoire 457 kHz).
— Une paire de skis de randonnée légers, équipés de fixations adaptées, avec une semelle entretenue.
— Du fart spécifique à l’activité (compatible avec la colle des peaux de phoque).
— Des peluches (peaux de phoque) avec un encollage propre.
— Des couteaux adaptés aux fixations pour la neige très dure.
— Une peau de phoque et un couteau de rechange (car il est difficile de trouver du matériel de randonnée dans la région où nous allons).
— Une paire de bâtons de ski (télescopiques ou non) avec des rondelles larges.
— Une paire de chaussures de ski de randonnée avec chaussons intérieurs amovibles et semelles type Vibram.
En cas de location, testez-les et protégez efficacement les zones de frottement dès le jour du départ.
— Un masque de ski.
— Une salopette de montagne avec guêtres incorporées.
— Un surpantalon type Goretex si votre salopette n’est pas assez chaude.

Matériel technique spécifique
— Une paire de crampons légers.
— Un baudrier.
— Une piolet droit.

Couchage
— Un drap sac ( les sacs de couchage sont interdits). Les couvertures sont fournies dans tous les hébergements
— Une taie d’oreiller

Divers
— Une trousse de toilette.
— Un maillot de bain.
— Un survêtement ou similaire pour la nuit.
— Des vêtements de rechange.
— Du papier-toilette et un briquet.
— Un couteau de poche (en soute !).
— Une lampe de poche légère type Tikka Plus (Petzl) avec piles et ampoule.
— Quelques sachets plastique pour protéger vos affaires.
— Une pochette antivol, à garder toujours sur soi, avec vos documents d’identité, argent, attestations d’assurance, d’assistance.
— Des chaussons (ou une paire de tennis), pour l’intérieur.
— Une boîte hermétique de type tupperware et une cuillère (pour les salades composées en pique-nique).

Bagages
L’ensemble de vos affaires personnelles doit être réparti dans trois sacs :
— Un sac à dos équipé de bretelles larges, d’une armature anatomique réglable, sur lequel il est indispensable de pouvoir attacher les skis (à prendre en bagage de cabine ou à ranger dans le gros sac).
— Un sac de voyage souple.
— Une housse à skis : obligatoire pour le voyage en avion, elle contiendra skis et bâtons.

Autres voyages ski de randonnée

/Voir tous les voyages